-
Metal Project

Laser

Le rayon laser est un outil universel pour la découpe, la soudure et le traitement des surfaces.
Il travaille sans contact, sans aucun problème d’usure.
La découpe laser ne laisse en outre aucune bavure sur les angles grâce à une ébavureuse à grande vitesse qui ne crée aucun retard dans la réalisation du modèle.
Il s’agit ici de quelques exemples qui nous permettent d’illustrer les avantages technologiques et la productivité que nous permet l’utilisation des lasers.
La densité de la puissance de feu du rayon laser permet de fondre de nombreux matériaux en quelques millièmes de secondes, sans contact ni perte énergétique. Cela a pour conséquence une grande rapidité d’exécution ainsi qu’un apport de chaleur minimal sur le modèle, donc une réduction de l’usure.
Le laser est capable de découper des tôles en acier épaisses, permet l’évaporation de l’acier de réacteurs et divise les matériaux plus durs par nature, mais est également l’outil idéal pour les matériaux les plus fins.

Les avantages du laser
– Extrême précision et parfaite répétition.
– Contours sans bavures.
– Angles de découpe perpendiculaires au plan avec rugosité minimale.
– Aucune limite de profilage.
– Aucun coût pour la réalisation de l’outillage.
– Possibilité d’effectuer des modifications sans incidence sur les coûts.
– Réalisation de prototypes et production en série.

Découpe de la tôle

Une fois le modèle tridimensionnel de la tôle à réaliser intégralement défini (épaisseur, matériel, propriété physiques) et une fois le document SOLID EDGE créé, suit la découpe d’une feuille de tôle de dimensions commerciales standard. En effet, la tôle est produite à partir de divers matériaux et en différentes épaisseurs, par l’intermédiaire de processus de laminage complétés, si nécessaire, par des opérations de surface, telles que les tôles galvanisées, revêtues par trempe à chaud, par peintures ou films plastiques, offrant comme résultat final des feuilles de dimensions standard : 3000×1500)mm, (2500×1250)mm e (2000×1000)mm.
La découpe est effectuée grâce à des cisailles hydrauliques ou mécaniques ou bien par des laser à haute précision.

Les cisailles sont composées de deux lames ; la première, solidaire du banc de travail, est fixée sous la machine, où se situe un presse-tôle permettant le maintient de la feuille durant la découpe, et une seconde, mobile le long de l’axe vertical, qui effectue la découpe.
La différence majeure entre les cisailles mécaniques et hydrauliques est la propulsion généré par le mouvement des lames ; dans les cisailles mécaniques se trouve un volant qui actionne la lame mobile, alors que dans les cisailles hydrauliques, la lame se déplace par l’intermédiaire de pistons hydrauliques.
Dans le deux cas, la lame mobile n’est pas la seule à nécessiter une force élevée, le presse-tôle doit également avoir une puissance permettant de maintenir la feuille sans créer de déformations le long de la ligne de découpe.
La découpe laser ne possède en revanche aucun élément mobile, c’est la course d’un laser à haute précision qui permet de fondre avec une grande rapidité et donc de découper la tôle.
La découpe laser créé un résultat extrêmement précis, sans bavures et offre une grande flexibilité d’utilisation ; n’ayant aucun élément en mouvement ou à contact avec la tôle, la manutention lors de l’utilisation en est également réduite.